Ne pas en perdre une miette

Par défaut

l'album de photos rose...

Ce matin, alors que je m’installais confortablement sur mon canapé pour méditer, mes yeux ont été attirés par le gros album photos rose. Je l’avais emmené à Maurice et comptais l’enrichir de mes moments de vie là-bas. Il n’en a rien été. Il est revenu à Paris, vierge de toute contribution supplémentaire. Des photos, oui, il y en a mais elles ont été glissées sous la couverture rigide. Elles n’ont pas été triées, sélectionnées, collées dans le recueil de souvenirs.

Intéressant… comme si j’avais goûté chaque instant au point que, seul, le moment présent pouvait exister. Je ne voulais en perdre une miette et encore moins en passant du temps à choisir des instants photographiques du passé.

J’ai appris le moment présent, celui où tout est possible car tout est là, ici et maintenant. Et maintenant, j’ai l’envie de relier mon passé et mon présent et c’est dans l’énergie parisienne que ce souffle naît.

Etre puis Faire. Etre – que j’ai appris à Maurice, être depuis mon point d’ancrage, d’amarrage, mon intérieur, ma flamme – puis Faire – que j’ai pratiqué de manière assidue pendant 37 ans en France et que j’ai mis en sourdine pendant 5 ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s