Une grande personne

Par défaut

20141206_171808

– Tu es devenue une grande personne. Je ne te reconnais pas.

– Tu sais qui je suis ?

– Oui, tu es Gaëlle et je ne te reconnais pas.

Voilà comment Mamy m’a accueillie samedi après-midi. J’ai réalisé que passé un âge certain, on n’a plus de filtre par rapport à ce que l’on dit. On ne cherche pas à se faire comprendre. On dit ce que l’on pense, sans retenue, sans analyse préalable.

Et si cela pouvait paraître insensé, Mamy venait de faire preuve d’une sagacité redoutable ! Elle me permettait de porter un nouveau regard sur mes 5 ans de vie mauricienne. 🙂

Je suis arrivée à Maurice, forte d’un intellect vif, rapide, habitué aux challenges et qui avait fait ses preuves dans mes études et ma vie professionnelle. Là où cela pêchait plus, c’était ma vie émotionnelle. Même si j’assumais avec courage ma sensibilité que maintes fois je me suis entendue reprocher (« tu es trop sensible »), ce terrain était en friche et les années de psychothérapie n’avaient apporté qu’une faible lumière.

La terre de Maurice, les mauriciennes et mauriciens m’ont donné beaucoup d’amour sans même me connaître. Cet espace d’écoute et de bienveillance qui a entouré mes premiers pas à Maurice a permis de créer le terrain fertile de mon évolution émotionnelle.

Et d’ailleurs, c’est bien mon ventre qui m’a murmuré de rester : mon ventre s’y sentait bien, à sa place, en sécurité. Cette sécurité physique dont j’avais besoin pour grandir. Et c’est ce que j’ai fait.

J’y suis arrivée ado, j’y suis devenue majeure et jeune adulte au gré de mes rencontres, de mes expériences durant lesquelles je cherchais à être moi et personne d’autre. Je me suis essayée à être moi, jour après jour, me découvrant un peu plus chaque jour, libérée des injonctions conscientes ou inconscientes de ma famille, mes amis, la société.

Et me voici de retour, sur Paris. Je me sens moi, je me sens prête à être moi, quelles que soient les personnes, les situations. J’ai conscience aussi que je me dois d’être vigilante pour garder vivante cette connexion avec mon intérieur : mes méditations quotidiennes que je ressens comme un besoin depuis que je suis arrivée sont mes espaces de discernement pour garder le cap et rectifier la route quand c’est nécessaire.

Publicités

Une réflexion sur “Une grande personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s